Qu’est-ce que la cryptographie ?

La cryptographie est une des disciplines de la cryptologie s’attachant à protéger des messages et assurant confidentialité, authentification et intégrité en s’aidant de secrets ou clés.

Qu’est-ce que la cryptographie à clé symétrique ?

La cryptographie à clé symétrique a très longtemps été utilisée pour le chiffrement de messages confidentiels. Son usage a été progressivement réduit depuis l’apparition de la cryptographie à clé publique (cryptographie asymétrique) même si les deux techniques sont encore parfois utilisées conjointement. Dans le chiffrement à clé symétrique ou clé secrète, c’est la même clé qui sert à la fois à chiffrer et à déchiffrer un message. C’est exactement le même principe qu’une clé de porte : c’est la même qui sert à ouvrir et à fermer une serrure.

Pourquoi parle-t-on de cryptographie asymétrique ?

La cryptographie asymétrique (appelée également cryptographie à clé publique) est une méthode utilisée pour transmettre et échanger des messages de façon sécurisée en s’assurant de respecter les principes suivants :

  • Authentification de l’émetteur
  • Garantie d’intégrité
  • Garantie de confidentialité

Cette technique repose sur le principe de « paire de clés » (ou bi-clés) composée d’une clé dite « privée » conservée totalement secrète et ne doit être communiquée à personne et d’une clé dite « publique » qui, comme son nom l’indique peut est transmise à tous sans aucune restriction. Les clés dites asymétriques sont des clés de chiffrement. Le chiffrement étant le nom général donné aux techniques mathématiques de codage ou de décodage des données.

Quels sont les principes généraux de la cryptographie asymétrique ?

Les principes généraux de la cryptographie à clé publique sont les suivants :

  • Un message codé avec une clé privée ne peut être décodé que par la clé publique associée.
  • Un message codé avec une clé publique ne peut être décodé que par la clé privée associée.
  • Une clé publique donnée ne peut être associée qu’à une seule clé privée.
  • Plusieurs clés privées différentes ne peuvent pas avoir la même clé publique comme clé complémentaire.
  • Une clé privée donnée ne peut être associée qu’à une seule clé publique.
  • Plusieurs clés publiques différentes ne peuvent pas avoir la même clé privée comme clé complémentaire.

Quel est le rapport entre clés publiques et certificats électroniques ?

La problématique centrale de la cryptographie à clé publique est la probité de la clé publique reçue de son interlocuteur. Les certificats électroniques permettent de résoudre cette contrainte. Un certificat électronique est un document électronique qui associe le nom d’une personne physique, morale, site web, routeur à une clé publique. A l’instar d’une carte d’identité traditionnelle qui établit la correspondance entre un visage, un nom et une signature manuscrite, le certificat permet d’établir le lien d’appartenance entre une clé publique et son propriétaire.